Quelles matières pour ne pas transpirer ?

Quelles matières pour ne pas transpirer ?

L’été arrive (doucement mais sûrement !) et on commence à retrouver les jolies auréoles tant appréciées dans les transports en commun … Oh joie ! On marche 5 minutes et on dégouline déjà (bon ok, j’anticipe un peu on est que début Juin). Bref, dans tous les cas, nous on ne veut pas imposer la délicate odeur de notre transpiration à nos congénères. Mais comment faire ? Quelles sont les matières pour ne pas transpirer ? Quels sont les tips indispensables à connaître pour éviter une gêne non désirée ?

Comment s’habiller quand il fait chaud ?

C’est la base même ! Avant même de parler de matières pour ne pas transpirer, il faut aussi choisir les formes de ses vêtements !

Évitez les vêtements moulants !

Quelle que soit la matière (même le mérinos ou en coton), les vêtements moulants auront tendance à faire augmenter la sudation. Privilégiez donc les vêtements amples qui respirent et qui ne collent pas au corps ! Ils laissent passer l’air et permettent à votre température corporelle de se réguler naturellement. Vous verrez vous vous sentirez tellement, mais tellement mieux !

Blouse réversible Lys blanche – AVANI
Robe légère

Essayez les tops ou robes à maille ouverte !

Les mailles ouvertes laissent passer l’air et vous couvrent du soleil ! En plus d’être hyper pratique et stylé, c’est soo summer time ! Idéal pour les vacances, en sortant de la plage vous pouvez garder votre maillot de bain dessous !

Faites vous de l’ombre avec de jolis accessoires made in France !

Un grand chapeau peut être une bonne idée pour vous créer de l’ombre tout en alliant élégance et style ! Vous pouvez également utiliser :

– une ombrelle (ok, c’est un peu démodé et on voit plus les natifs du soleil levant s’en servir mais c’est top !) 

un paréo, la base en été ! A porter en robe, jupe, toge … il existe des dizaines de façons de le nouer et de le porter ! Quelques exemples par ici !

un drap / serviette de plage ! Et oui, vous êtes en plein cagnard sur la plage, pas de parasol, utilisez votre drap pour vous protéger ! 

Paréo polynésien
Chapeau Studio Grimel
Drap de plage Cottesea

Portez des couleurs claires !

Quand les températures augmentent, on oublie les couleurs foncées et on met des couleurs claires ! Même si elles laissent passer les ultraviolets (UV), elles bloquent les infra-rouges responsables de la chaleur…Vive le blanc, le crème, les beige et toutes les couleurs pâles et pastels de l’été !

Les matières indispensables pour ne pas transpirer

En règle générale, les matières synthétiques favorisent la transpiration quand les matières naturelles permettent une régulation naturelle. Voici donc les matières pour ne pas transpirer, les incontournables pour une saison parfaite !

La laine mérinos : Respirante et anti-odeurs !

La laine mérinos ne sent pas mauvais ! Les fibres de la laine mérinos sont écailleuses et de ce fait ne retiennent pas les bactéries génératrices d’odeurs. En effet, grâce à la lanoline qu’elle contient, elle retient 66% moins d’odeurs que le polyester et 28% de moins que le coton. C’est pourquoi un vêtement en laine mérinos ne sent quasiment pas la transpiration. On peut le porter jusqu’à 1 semaine sans le laver. Vous pouvez le laisser s’aérer le soir et le reporter le lendemain ! C’est pourquoi les randonneurs et les voyageurs ne jurent que par cette fibre !

C’est un excellent thermo régulateur ! Ce qui veut dire qu’elle protège du froid comme du chaud. A savoir, les moutons mérinos supportent des températures allant de +30° à -10°. Cet effet thermo régulateur maintient une température optimale en toutes circonstances et évite de transpirer.

Enfin, elle est très performante en termes d’absorption ! En effet, elle  peut absorber jusqu’à 30% de son poids ! Donc même si vous transpirez beaucoup, vous ne dégoulinerez pas !

Collection Mérinos homme – Henjl
Collection Mérinos femme – Henjl

Le Tencel : une très bonne alternative !

Le Tencel est une matière qui est thermorégulante et qui sèche très bien ! Elle peut absorber 13% d’humidité sans se montrer désagréable à porter. C’est une fibre naturelle végétale issue de la pulpe de bois (bambou, eucalyptus) qui à donc des qualités indéniables pour remédier à la transpiration. Enfin, pour l’absorption des odeurs, cette matière sera moins performante que de la laine de mérinos mais bien plus efficace que du coton !

Robe Saule écru – AVANI

Robe Avena écru – AVANI

Le coton : absorbant

Le coton absorbe complètement la transpiration mais ne sèche vraiment pas vite. Aussi, il refroidit le corps de façon moins agréable que ses concurrents cités précédemment. En effet, il sèche beaucoup plus lentement que la laine et le polyester. Le coton est donc idéal pour des activités qui ne font pas ou très peu transpirer (à nous les tops en coton pour les bureaux sur-climatisés …) ! Pour ce qui est des odeurs, le coton les gardera tant qu’il n’est pas lavé (aïe aïe aïe, usage plutôt unique). Par contre il n’aura aucun mal à les éliminer au lavage du fait de sa nature hydrophile, c’est-à-dire qu’il absorbe l’eau et ainsi élimine les odeurs.

T-shirt Essaim – Montlimart
Combinaison écru

Le lin : absorbant

Le lin est au-dessus du coton en termes de performances et en plus, c’est une matière écologique et locale ! En effet, il peut absorber jusqu’à 20% de son poids en humidité, tout en gardant la même sensation au toucher.

Il est aussi thermorégulateur, et pour les odeurs, il est similaire au coton c’est-à-dire qu’il faut le laver pour s’en débarrasser.

Collection lin – Le Slip Français
Collection Lin – Aatise

Les matières à fuir pour ne pas transpirer

Paradoxalement, les vêtements de sport souvent vantés pour leurs propriétés anti-transpirantes sont en matières synthétiques donc très peu efficaces en réalité ! En effet, bien que réputés pour absorber la transpiration, ils vous gardent certes au sec, mais pas sans odeur.  Vous l’aurez deviné, les fibres synthétiques (Polyester, polyamide, nylon, élasthanne …) ne sont pas aussi performantes qu’on l’imagine.

Encore une fois, c’est logique quand on analyse ces matières de plus près car elles sont issues de la pétrochimie donc de ressources non renouvelables de la planète.

Leurs principales différences avec les fibres naturelles sont les suivantes :

Hydrophobes ce qui veut dire qu’elles n’aiment pas l’eau. Elles ne l’absorbent donc pas dans leur fibre mais la repoussent et accélèrent le séchage. 

Lipophiles : c’est-à-dire qu’elles attirent les substances huileuses dans lesquelles les bactéries malodorantes voyagent. Ces huiles stockées dans la matière sans l’eau ne peuvent donc pas s’évacuer normalement. Leur concentration va s’accroître petit à petit dans le tissu. 

– Enfin, le micrococcus qui est une bactérie malodorante se développe facilement dans ces matières car elle n’aime pas l’environnement des fibres naturelles.

Voici donc notre petit tour d’horizon des In et des Out en termes de matières et vêtements ! A vous de jouer !

Laisser un commentaire