Indispensables et intemporels : Les Jeans !

Histoire du jean

Le jean est un élément mythique et incontournable de notre garde-robe. Toujours tendance, indémodable, absolument tout le monde en possède un dans son armoire ! Chargé d’histoire et de style, le jean pourra même vous suivre toute une vie s’il est de qualité !

Depuis les cowboys du Far West jusqu’aux icônes d’aujourd’hui, de James Dean à Tom Cruise, le jean est depuis toujours un vêtement stylé et il va le rester pour encore un bon moment !

Comment trouver un jean solide et qui résiste dans le temps ?

C’est LA question qui revient tout le temps. On se souvient tous des années 80/90, génération du bon vieux Levis 501 qui pouvait durer des années. Certes, ils étaient chers, mais rien à dire, ils étaient robustes, de qualité et durables.

Les grandes maisons du jean comme Levis, Diesel ou même Wrangler qui étaient autrefois gage de qualité et de longévité ne le sont plus nécessairement. Bien qu’elles aient toujours certaines gammes premium qui proposent des jeans dignes de ce nom, les changements de choix des matières et des procédés de fabrication en ont altéré la qualité.

On se pose alors bien légitimement la question : qu’est-ce qu’un bon jean ?

Un bon Jean, qu’est-ce que c’est ?

Un bon jean est un jean qui résiste à l’usure du temps, à l’usure du quotidien mais qui est quand même stylé, ajusté avec une forme qui nous va et qui reste confortable. Le « fit » a son importance ! Le denim comme on l’a connu dans les 90’s (ou pas si on est plus jeune !) est comme une seconde peau qui va se faire à votre morphologie dans le temps. Il est donc dommage de devoir le jeter quand il commence juste à se faire à cause d’une faiblesse de la toile !

Un jean, c’est fait avec quoi ?

1ère option : Le coton

Le Selvedge

A l’origine, un jean est fait en coton. De nos jours, il y a toujours des aficionados, des puristes du denim (comme moi par exemple) qui ne jurent que par cette fameuse toile originale, le « selvedge », le saint-Graal, 100% coton, très épaisse comme elle se faisait au temps des premiers jeans.

Originaire des Etats-Unis, le selvedge est une toile tissée de manière très serrée sur des métiers à tisser à navettes datant de la fin du XIXème siècle qui produisent moins de toile au m² que les métiers à tisser d’aujourd’hui. Les bords de la toile sont renforcés par un fil rouge au cours du tissage appelé « lisière » qui le rend plus résistant. D’où l’origine du terme « selvedge » qui signifie en anglais « self-finished edge » ce qui veut dire en français “bords finis”.

Ce fameux fil rouge est le signe caractéristique de la toile selvedge et c’est la meilleure façon pour la reconnaître d’un seul coup d’œil. La toile selvedge est considérée comme la Rolls du jean. Notons que l’on peut parfois trouver de l’élasthanne dans certaines toiles selvedge, généralement plus fines mais néanmoins de très bonne qualité. Actuellement, cette toile est toujours fabriquée avec un procédé similaire principalement au Japon (qui détient dorénavant le savoir-faire) et en Italie.

⇒ Le plus robuste !

Source : Dao Davy
Source : DAO DAVY

Le 100% Coton

Un jean en toile de coton ne sera pas forcément un jean selvedge ! En effet, si le tissage n’est pas effectué sur les machines à navettes décrites précédemment, on ne pourra pas utiliser cette dénomination. On retrouve également des jeans en coton recyclé ou en coton bio qui sont de nouvelles alternatives de fabrication moins polluantes.

⇒ Le plus traditionnel !

2ème option : Le coton + élasthanne

L’industrie du jean ayant évolué, on ajoute maintenant de l’élasthanne au coton pour rendre la toile plus souple, plus douce, c’est ce que l’on appelle le jean « stretch ». Cette toile hyper confortable épouse nos formes dès le premier jour. Un des avantages majeurs de cette matière est son coût ! Beaucoup moins élevé que pour les autres toiles !

Le revers de la médaille (il y en a toujours un) est que ces nouveaux jeans sont généralement moins solides et résistent donc moins longtemps.

⇒ Le plus répandu !

3ème option : Le lin

Et oui, certains ne le savaient peut-être pas mais un jean peut aussi être résistant et fabriqué à partir de fibre de lin (beaucoup plus écologique et surtout locale ⇒ Voir notre article sur le lin !). 

Cette alternative est de plus en plus répandue mais encore très localisée. En effet, la France étant le premier producteur mondial de lin, de nombreuses marques made in France utilisent cette fibre. La marque Dao Davy a développé la toile selvedge en lin ! Une révolution dans le monde du denim !

⇒ Le plus écologique !

Source : Le Gaulois Jeans

Un jean, c’est épais comment ?

Maintenant que nous avons parlé des différentes matières qui peuvent être utilisées pour fabriquer un jean, notons que la solidité dépend tout simplement … de l’épaisseur de la toile. 

Cette dernière est exprimée en oz (28,4g) au m². Voici les épaisseurs les plus répandues :

  • 11 oz : Jeans légers, souvent en coton + élasthanne ou lin. Idéal en été !
  • De 11 oz à 13 oz : Jeans standards, selon la marque on peut en trouver dans toutes les matières et on le porte toute l’année.
  • De 14 oz 16 oz : Jeans lourds, on retrouve une toile très épaisse avec ce feeling du « bon vieux jean », dur à porter au début mais une fois qu’il est fait, il peut vous durer des années et se patiner. Idéal en automne / hiver !
  • Plus de 16oz : Jeans très lourds, beaucoup plus rares sur le marché. Idéal en hiver ! Attention cependant : nous avons perdu l’habitude de porter ce genre de toile et cela peut faire très bizarre de porter un vêtement inconfortable les premiers temps. 

Comment choisir le jean parfait ?

Bien choisir sa taille !

Pour bien choisir la taille de son jean, il faut connaître deux / trois bricoles qui sauveront votre look !

    1. Quand on achète un jean, il faut qu’il soit un peu trop serré à la taille. Je vous entends d’ici râler … mais un vrai bon jean va se détendre en quelques heures ou quelques jours (selon la toile) et on va passer du jean parfait au jean déformé … pas cool !
    2. On essaye ! Dans la mesure du possible c’est toujours bien d’essayer son jean avant de l’acheter car entre les tailles françaises et US ce n’est pas facile de s’y retrouver ! 
    3. On vérifie aussi la longueur des jambes ! En ce qui concerne le monde du jean on retrouve souvent la taille et la longueur (sur les étiquettes des grandes marques on trouvera W26/L32 par exemple). En France, selon la marque ce ne sera pas forcément écrit pareil donc soyez vigilants ! Si vous ne connaissez pas votre longueur de jambes, pas de panique ! Un jean à la bonne longueur vous ne marchez pas dessus et il ne remonte pas au-dessus des chevilles. En fonction de la coupe, la longueur idéale variera. Un slim se portera plus court qu’un jean droit par exemple. D’autre part, si vous souhaitez faire un revers (sur un selvedge par exemple), il faut l’anticiper aussi …

Bien choisir sa coupe !

Que ce soit pour femme ou pour homme il existe une multitude de formes et coupes de jeans et les marques ADORENT innover et inventer de nouveaux noms… Voici les plus courantes :

Pour Femmes

  • Le skinny : très ajusté voire même serré aux jambes, effet seconde peau.
  • Le slim : très ajusté aux jambes, il  épouse les hanches et les fesses. 
  • Le regular ou straight : droit sur toute la longueur de la jambe.
  • Le flare : très évasé en bas et ajusté aux hanches. 
  • Le bootcut : légèrement évasé à mi-mollet, ajusté aux cuisses
  • Le boyfriend : ample et confortable, il ressemble un peu aux jeans hommes
  • Le mom :  taille haute, hanches amples mais ajustées

Pour Hommes

  • Skinny : très ajusté, voire même serré 
  • Slim : ajusté sans être trop serré, plutôt droit au niveau des hanches et ajusté au niveau des cuisses 
  • Regular : droit entre la hanche et la cuisse
  • Relaxed : ample
  • Loose : ample, avec un volume important entre le jean et les jambes

Taille haute / taille basse

  • Taille haute : monte jusqu’au niveau du nombril.
  • Taille moyenne : arrive quelques centimètres en dessous du nombril
  • Taille basse : largement en dessous du nombril

Quel est l’impact de l’industrie du jean sur l’environnement ?

Saviez-vous qu’un jean peut parcourir jusqu’à 65 000 km entre le début de sa fabrication et le consommateur final ? Que sa production nécessite énormément d’eau et beaucoup de produits chimiques ? Qu’il a un coût humain énorme ?

On estime que la production d’un kilo de coton nécessite environ 7000 litres d’eau, 75 grammes de pesticides et 2 kg d’engrais chimiques. La toile reçoit plusieurs traitements chimiques (résines synthétiques, formaldéhyde) et gaspille une grande quantité d’eau avant même d’être envoyée aux usines d’assemblage. Les usines de confection sont situées en Tunisie, au Maroc et en Asie… des pays où la main-d’œuvre n’est pas chère. En effet, les grandes enseignes internationales ont délocalisé leurs usines pour réduire leur coût de fabrication. Les jeans subissent ensuite une cinquantaine de traitements chimiques (chlore, permanganate de potassium) pour être artificiellement vieilli et délavé (sablage).

L’impact environnemental de ce type de procédé est tout bonnement catastrophique ! Heureusement nous avons une bonne nouvelle ! Nous avons en France de nombreuses marques qui veulent faire la différence et produire de manière beaucoup plus écologique, raisonnée et responsable.

Récap’ des marques Françaises de Jeans !

Le Gaulois - La Saperie Française
Des jeans à 98% produits en France (textile compris), 100% en lin de Normandie
logo de la marque de jeans Bolid'ster - La Saperie Française
Des jeans en Armalith résistants à l’abrasion pour les motards
Monsieur Falzar - La Saperie Française
Des jeans sur-mesure faits à partir de jeans recyclés
logo de la marque de jeans française Chevrons - La Saperie Française
Une collection de vêtements en Denim tissés à base de coton recyclé / BIO
Première marque à proposer des jeans en lin 100% Français. Une alternative locale et plus écologique
Marque de jeans qui s’engage à ce que vos jeans soient teints, tissés et confectionnés en France, à moins de 1083 km de chez vous.

Laisser un commentaire