Entretien avec Little Woude, vêtements pour enfants !

Interview Little Woude - Le blog à la Française

Aujourd’hui La Saperie Française vous livre une Interview exclusive avec Mariette, fondatrice de la marque de vêtements pour enfants innovante et engagée Little Woude

Une marque qui associe l’originalité, le côté pratique et utile. Idéale pour vos bambins ou vos pitchouns. 

Maintenant, place à cet échange enrichissant, bonne lecture !

Bonjour Mariette, pouvez-vous nous présenter votre marque de vêtements pour enfants ainsi que votre concept ?

Bonjour, je présente la marque Little Woude qui est un clin d’œil à mon nom de famille Van der Woude qui signifie “dans la forêt”. 

Little Woude c’est “Le petit qui joue dans la forêt” parce que l’argument du respect de la nature est très important pour nous. 

C’est une marque innovante, militante pour enfant. 

Militante parce qu’on a décidé de créer un vêtement pour plusieurs tailles pour lutter contre la surproduction et la surconsommation. Au lieu de proposer plein de tailles de 0 à 6 ans, nous avons décidé de faire une taille qui peut être portée pendant à peu près 2 ans. 

Concernant le concept, c’est vraiment une proposition de vêtements évolutifs qui grandissent avec l’enfant et qui sont en plus réversibles

Quels sont les valeurs fortes de votre marque, pourquoi fabriquer en France ?

 

Les valeurs fortes de Little Woude sont :

– Le respect de l’environnement, c’est aussi une fabrication de vêtements confortables pour  l’enfant afin qu’il puisse être libre de ses mouvements. 

– La lutte contre la surconsommation et la surproduction avec des matières certifiées GOTS

– Une confection française pour privilégier la qualité, la proximité et la réactivité tout en créant des emplois en France. 

Quelles matières utilisez-vous principalement, pour quelles raisons ?

 

Nous utilisons du coton bio et par moment des mélanges de coton bio et de chanvre. 

Pourquoi le coton bio ? Il est beaucoup moins gourmand en eau. Il a plein d’autres avantages d’un point de vue écologique. 

Pourquoi le chanvre ? C’est une matière intéressante vis à vis du confort et de sa  production également. Cette matière n’a pas besoin de pesticide et nécessite de peu d’eau pour pousser. 

L’inconvénient du chanvre, c’est que le choix de tissu est très limité. 

Enfin, on s’intéresse aussi aux vêtements recyclés. Pour se faire, on réutilise des chutes de tissus afin de créer à nouveau en limitant le gaspillage. 

Pourquoi avoir choisi de faire des vêtements pour enfants réversibles et adaptables ?

Premièrement, l’intérêt pour moi, depuis début 2010 c’est de se demander comment faire pour produire moins de vêtements et habiller un enfant pendant plus longtemps avec les mêmes vêtements. 

Dans la vie de tous les jours, on reçoit souvent des choses qu’on ne met pas ou peu et qui finissent par s’entasser dans nos placards. 

C’est pour cela que je me suis lancée le défi de proposer un vêtement adaptable en fonction de la croissance de l’enfant. Le but est d’éviter de posséder sans utiliser et donc de posséder beaucoup moins. 

Le deuxième argument important pour moi c’est le côté réversible du vêtement pour pouvoir répondre à une envie de changement. On peut utiliser les deux côtés selon ses envies. On a également ajouté des décorations faites avec des chutes de tissu qui permettent de customiser et d’avoir l’impression de changer de vêtement. 

Le changement se fait très jeune. Quand on apprend à l’enfant qu’un vêtement est quelque chose qu’on peut garder longtemps, ça le prépare à la mentalité de consommer qualitativement plutôt que quantitativement. 

« Consommer qualitativement plutôt que quantitativement. « 

— Little Woude

Quel est votre rythme de production, en termes de collection et de flux ?

 

Il faut savoir qu’on ne fonctionne pas du tout en termes de collections saisonnières même si l’ensemble des marques commencent à réduire le rythme de production

Nous faisons des pièces que les enfants peuvent porter quasiment en toute saison à l’exception de quelques pièces légères qu’on ajoute dans des boutiques situées en bord de mer par exemple. 

Nous avons une conception et une fabrication quasiment à la demande pour les revendeurs et les particuliers par conséquent très peu de stocks. Ce fonctionnement permet de proposer des pièces à chaque demande en fonction de la boutique ou du client. C’est le principe de quand on a besoin, ce dont on a besoin. 

Pouvez-vous nous présenter votre prochaine collection en quelques mots ?

La collection qui arrive est celle des carrés connectés avec beaucoup de connexions, de formes et d’astuces nouvelles qui s’ajoutent pour pouvoir garder le vêtement longtemps.

Laisser un commentaire